Mars la rouge

État des lieux de ce que nous savons à propos de notre voisine rouge.

L'environnement planétaire

Le Système solaire est composé de 8 planètes, dont Mars la 4e en partant du Soleil. Il y a les planètes telluriques, proches du Soleil, composées essentiellement de roches et de métaux (Mercure, Vénus, la Terre et Mars) et les planètes gazeuses (Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune). Ces planètes sont séparées par une ceinture d’astéroïdes. Mars fait partie des planètes extérieures, c’est-à-dire dont l’orbite est supérieure à celle de la Terre.

Le Système Solaire
En partant du Soleil : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune
Crédit : NASA

 

Mars et la Terre se sont formées il y a près de 4,6 milliards d’années, par l’accrétion de centaines de planétésimaux (petits objets célestes pouvant mesurer de 10 à 100 km de diamètre) qui orbitaient autour du Soleil. La formation de Mars n’a duré que 2 à 4 millions d’années, tandis que la Terre a mis 50 à 100 millions d’années ! Contrairement à la Terre, Mars a gardé dans son orbite deux lunes : Phobos et Deimos, aux formes irrégulières. Mars est quasiment deux fois plus petite en taille que la Terre mais sa masse est dix fois inférieure à celle de notre planète. La gravité est aussi différente : sur Mars, elle équivaut à 38 % de celle de la Terre. Un terrien de 80 kg n'en ferait que 30 sur Mars !

Comparaison des tailles des deux planètes
Crédit : NASA

Un jour sur Mars

Peu de différence entre Mars et la Terre quant à la durée des jours, ils sont à peine plus longs sur Mars : ils durent 24 heures et 39 minutes et sont appelés des sols. Comme la Terre, la planète rouge connaît des saisons, mais de durées inégales. L’été martien est également caractérisé par de grandes tempêtes de poussières, qui peuvent recouvrir la surface entière de la planète, rendant floues les observations des astronomes.

Mars est deux fois plus éloignée que nous par rapport au Soleil, elle met deux fois plus de temps pour en faire le tour. Une année martienne est donc plus longue soit 687 jours contre 365 pour la Terre.

Photographie du mouvement
rétrograde de Mars
Crédit : NASA APOD/Tunc Tezel

 

La trajectoire de Mars étant elliptique, son éloignement par rapport au Soleil est variable : au plus proche du Soleil (périhélie), Mars est à 207 millions de km, tandis qu’au point le plus éloigné (aphélie), la planète est à 249 millions de km. La trajectoire de Mars peut être observée à l’œil nu : au fil des nuits, un observateur terrestre la verra avancer, puis reculer un peu avant de reprendre son chemin. C’est ce qu’on appelle un mouvement rétrograde.

 

 

Mais pourquoi la planète “rouge” d’ailleurs ?

La surface de Mars est recouverte d’oxyde de fer (de la rouille). C’est à cause de cette couleur caractéristique que Mars porte ce surnom : les Romains associèrent l’éclat rouge de la planète, visible à l’œil nu, au sang versé sur les champs des batailles que livrait Mars, leur dieu de la guerre.

Comparaison de la taille entre
Olympus Mons et la France
Crédit : Wikipédia

A sa surface, nulle trace de guerres, mais seulement des reliefs semblables à ceux qu’on peut trouver sur Terre : des cratères, des rifts, des vallées, des dunes, sans oublier deux calottes polaires. Parmi ces reliefs, deux sont particulièrement remarquables :

Olympus Mons et son sommet culminant à près de 22 kilomètres sur une base large de 600 kilomètres. C’est le plus haut volcan connu du Système solaire. En comparaison, notre plus haut sommet est l’Everest qui culmine “seulement” à 8,8 kilomètres. Notre plus haut volcan de formation similaire à Olympus Mons (volcan bouclier) est le Mauna Loa à Hawaï, à 4 kilomètres.

Valles Marineris, au centre 
Crédit : NASA

 

 

Valles Marineris est un canyon long de 3 700 kilomètres soit l’équivalent de la distance entre la France et la Turquie, et profond de 10 kilomètres à certains endroits. Le Grand Canyon sur Terre quant à lui est long de 450 kilomètres. Cependant, la nature des deux canyons est différente : Valles Marineris est un fossé d’effondrement tandis que le Grand Canyon est issu de l’érosion.

 

L’atmosphère sur Mars est irrespirable

Irrespirable car composée de 95 % de dioxyde de carbone, de 3 % d’azote, de 1,5 % d’argon et de traces de gaz comme de l’oxygène et de l’eau. Sur Terre l’atmosphère est respirable car elle est composée de 78 % de diazote, de 20 % d’oxygène, de 0,93 % d’argon, de 0,04 % de dioxyde de carbone, et de traces d’autres gaz.

En plus d’être irrespirable, l’atmosphère de Mars est très fine, ce qui rend la pression atmosphérique très faible. Dû à son éloignement au Soleil, la planète rouge reçoit moins d’énergie solaire, donc de chaleur ; et l’effet de serre à sa surface est moins important que sur Terre. La température sur Mars est alors très basse : il fait en moyenne -63 °C, avec des minima à -140 °C et des maxima à 30 °C.

Ces deux conditions (pression basse et température basse) ne favorisent pas la formation d’eau liquide sur Mars, ce qui n’empêche pas de l’eau à l’état solide d’exister, dans les calottes polaires et dans le sous-sol.

M.C.