Le ciel des nuits 2018

Les Nuits des Étoiles sont de retour pour une 28e édition, qui se déroulera les 3, 4 et 5 août prochains.

Le ciel des Nuits des Étoiles 2018

Elles sont placées sous le signe de Mars, car la planète rouge dominera le ciel cet été. Son éclat et sa teinte rouge-orangée la rendront facilement reconnaissable. 57,6 millions de km nous en séparent « seulement », un rapprochement jamais égalé depuis 2003, année d’une dernière opposition martienne remarquable. Son éclat dépassera celui de Jupiter et de Vénus.

Ci-contre, la carte du ciel valable pour les Nuits des Étoiles 2018

Accéder à la carte des manifestations

Informations pratiques : Le Soleil se couche à 21h30 et il vous faudra attendre un peu plus de 23h pour être dans la nuit noire.
Planètes observables : Vénus, Jupiter, Saturne et Mars

Le ballet des planètes

La représentation de ce soir est un peu spéciale, car tous les regards seront braqués sur la scène étoilée. Les planètes sont fébriles et regardent par l’ouverture du rideau les jumelles, télescopes et lunettes déjà braqués sur elles. Et derrière ces instruments, des personnes impatientes de les voir, surtout Mars, qui ne se produit ainsi sur scène que tous les 2 ans.

Vénus. Crédit : NASA

[ 21h30, lever de rideau, ou plutôt coucher de Soleil ]
Vénus apparaît la première, dans le sillage de l’astre solaire. Elle évoluera seule pendant quelque temps, avant d’être rejointe par Jupiter et Saturne plutôt vers le sud. Les deux planètes sont assez hautes dans le ciel, environ 20°.


[ 22h, toutes les planètes seront visibles du sud-est à l’ouest ]
Vénus rejoint doucement les coulisses, Saturne et Jupiter, déjà hautes dans le ciel, se dirigent lentement vers l’ouest. Un peu derrière, Mars fera son apparition vers le sud-est mais se cachera peut-être derrière des arbres ou des immeubles. Il faudra probablement attendre quelques dizaines de minutes pour la voir ressortir, suivant votre lieu d’habitation.

Saturne. Crédit : NASA


[ 00h30, la Lune fait son apparition ]
Jupiter se couchera vers le sud-ouest, pendant que la Lune, dans son dernier quartier, se lèvera à l’est. Mars s’élève doucement pour atteindre plus tard dans la nuit sa hauteur maximale de 14°. Saturne, continuera sa course vers le sud-ouest et passe sous les 10° de hauteur à partir de 2h du matin. Mars continuera d’être visible jusque 5h environ et les noctambules pourront toujours observer la Lune qui sera encore bien haute.

Jupiter. Crédit : NASA
Mars. Crédit : NASA

 

 

 


Point pratique

Pour estimer la hauteur des astres, on peut utiliser sa main, avec le bras tendu en direction de l’horizon. La largeur de la main, poing fermé, fait 10 degrés. Main ouverte, la distance entre le pouce et l’auriculaire équivaut à 20 degrés.

Crédit : AFA

M.C.