Protéger le ciel étoilé

Depuis 1995, l’AFA a initié des actions et des réflexions autour de la protection du ciel nocturne et de la pollution lumineuse. S'il paraît évident que la communauté des astronomes amateurs, et à ce titre l'AFA, est concernée, les conséquences de la disparition de la nuit sont multiples et pluridisciplinaires.

L'impact est à la fois culturel, biologique et énergétique.

Culturel car l'Homme, jusqu'à il y a peu, a toujours été confronté au noir profond de la nuit. Depuis les premiers temps de l'Humanité, les étoiles et l'alternance du jour et de la nuit ont inspiré son imaginaire et son envie de comprendre et de conceptualiser le monde qui l'entoure.

La nuit est également un temps biologique indispensable pour l'être humain bien sûr, mais aussi pour la faune et la flore qui subissent aujourd'hui une intensification des sources de lumières artificielles, modifiant leur comportement, voire participant à l'extinction de certaines espèces.

Quant à l'impact énergétique, il est clair qu'utiliser des lampadaires qui éclairent à 50% le ciel est un gaspillage et un non-sens économique.

Ne plus avoir peur de la Nuit

Redécouvrir la nuit, ne plus avoir peur du noir, écouter la faune, redécouvrir le ciel. Nous vous invitons à découvrir notre livret pédagogique Songe d'une nuit étoilé.