Ma thèse en 5 minutes

Ma thèse en 5 minutes est un concours de présentation de sujets de thèse ayant trait à l’astronomie, l’astroparticule, l'astrophysique ouverts aux doctorants.

Les étudiants s'affrontent...

Chaque étudiant ou étudiante doit faire, en 5 minutes, un exposé en français, clair, concis et convaincant de son projet de recherche, à l’aide du ou des supports de son choix, destiné à un public de lycéens ! Il répondra ensuite à 5 minutes de question de la salle ou du jury.  C'est donc le samedi 12 novembre 2022 à partir de 10h15 que 10 ou 12 doctorants s'affronteront dans une ambiance sympathique et joviale, au centre des congrès de la Cité des sciences et de l'industrie.
À l’issue de cette rencontre, le jury remettra aux 3 meilleurs candidats un prix de 500 €, de 300 € et de 200 €, les 6 suivants reçoivent un abonnement à la revue Ciel et Espace…Cette « battle » a un triple objectif : faire découvrir aux lycéens les sujets de recherche en astronomie, faire se rencontrer jeunes physiciens et astrophysiciens, sensibiliser les doctorants à la médiation vers les publics de profanes.

Les participants et le jury 2019

Informations pratiques

Le concours se déroule cette année dans le cadre des Rencontres du ciel et de l'espace, à la Cité des sciences et de l'inndustrie. Pour candidater, envoyer un mail à marie.grand@afastronomie.fr.

Pour réserver votre place aux Rencontres du ciel et de l'espace 2022 : https://bit.ly/RCE-BILLETERIE

Le concours 2021

Jean-Baptiste DAKEYO - Observatoire de Paris - LEISIA
Origines et propriétés du vent solaire 1r Prix
Le soleil tel que nous le connaissons, nous réchauffe et nous procure de la lumière, mais il créer également un vent qui souffle dans l'espace sur tout le système solaire, dont certaines origines et propriétés restent encore flous. Ce phénomène s'appelle le vent solaire.

Valentin SAUVAGE – Institut d’Astrophysique Spatiale – Université Pris Saclay Etude et le développement d'un réfrigérateur à dilution en cycle fermé pour de futures missions cosmologiques
Le Fond Diffus Cosmologique recèle encore beaucoup de mystères. Les futures missions spatiales pour l’observation de ce phénomène ont besoin d’améliorer la sensibilité de leurs instruments, et ainsi percer les secrets de la jeunesse de notre Univers. Pour cela, le développement d’un réfrigérateur à dilution en boucle fermé est une technologie clé pour atteindre cet objectif.

François KAMAL YOUSSEF – Cea Saclay et Nasa Interaction des rayons cosmiques aves le milieu interstellaire
On a remarqué une homogénéïté du spectre des rayons cosmiques dans toute la zone des nuages locaux autour de notre Système Solaire à part pour un petit nuage appelé Eridu qui représente un déficit de 30%. En étudiant les sections efficaces, on n'arrive pas à déterminer lequel de ces 2 spectres est le plus compatible avec celui de notre Système Solaire. J'étudie un autre nuage, Reticulum, qui ressemble à Eridu pour mieux comprendre ce comportement bizarre et voir si ces 30% sont juste une exception ou pas.

Clément PELLOUIN – Institut d’astrophysique de Paris Coalescences de binaires d'étoiles à neutrons à l'ère de l'astronomie multi-messagers. 3r Prix
Dans ma thèse, je travaille sur des modèles permettant de comprendre certains phénomènes associés aux coalescences de binaires d'étoiles à neutrons. Ces événements cataclysmiques, parmi les plus énergétiques de l'univers, sont le siège de la nucléosynthèse des éléments lourds et de l'émission de rayons gamma. Mes modèles cherchent à reproduire l'enrichissement des galaxies en ces éléments ainsi qu'à comprendre les processus d'émission de ces rayons à haute énergie.

Gavin Leroy – CEA , laboratoire d’astrophysique Instrumentation Modélisation Détection des amas de galaxies par lentille faible : vers un catalogue d'amas de galaxies par lentille faible pour Euclid 2e Prix
Ma thèse porte sur le développement d'une méthode de détection de la matière noire dans les amas de galaxies par effet de lentille gravitationnelle faible. Ma tâche est d'étudier les méthodes existantes pour en concevoir une nouvelle qui utilise les transformées en ondelettes pour le traitement des données. J'appliquerai cette méthode aux données du relevé HSC par le télescope Subaru. A termes cette méthode sera utilisée pour le traitement des données de la mission Euclid.

Julien MARCHIORO – AstroParticule et Cosmologie (APC) L’Univers gravitationnel : à la recherche des progéniteurs d’ondes gravitationnelles
Son travail se concentre sur l'étude des couples d'étoiles très massives, et les paramètres physiques qui régissent leur évolution pour aboutir à la formation d'un couple d'objets compacts (étoiles à neutrons ou trous noirs) pouvant fusionner en générant des ondes gravitationnelles, détectables par des instruments comme LIGO/Virgo.

Raphaël KOU - Laboratoire AstroParticule et Cosmologie (APC) Observation de la distribution de la matière noire dans l'univers
Des observations de phénomènes gravitationnels montrent qu'il existe dans l'univers une forme de matière dont aucun rayonnement n'a jamais pu être observé. Ma thèse a pour but d'étudier la distribution de cette matière qu'on appelle matière noire dans l'univers afin d'en apprendre davantage sur la structure de grande échelle de l'univers.

Le concours 2019 

  • La recherche de traces de vie martiennes par Naïla Chaouche, LISA (Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphérique) à l'UPEC (Université Paris Est Créteil)  -> Revoir en replay
  • Les nouvelles résolutions du radar martien WISDOM pour 2020 par Nicolas Oudart, LATMOS (Guyancourt)  -> Revoir en replay
  • Reproduire l'atmosphère de Pluton dans une boîte de conserve sophistiquée par Lora Jovanovic, LATMOS  -> Revoir en replay
  • Nature des épisodes volcaniques à la surface de Mercure par Océane Barraud, LESIA (Laboratoire d’Études Spatiales et d'Instrumentation en Astrophysique) à l'Observatoire de Paris-Meudon -> Revoir en replay
  • Le Soleil magnétique et la météorologie de l'espace : étude du couplage non-linéaire entre dynamo, activité magnétique et vent solaire par Barbara Perri, IRFU/DAp/LDE3 -> Revoir en replay
  • Les sursauts-gamma comme sondes des galaxies lointaines par Jean-Baptiste Vielfaure, GEPI, Observatoire de Paris
  • À la recherche de la beauté du boson de Higgs. par  Louis D'Erano, LPNHE -> Revoir en replay
  • Les micrométéorites antartiques et leur histoire par Julien Rojas, CSNSm - Université Paris- Sud

Le concours 2018

  • L'étude de l'environnement proche des trous noirs supermassifs dans les noyaux actifs de galaxies.Pierre Vermot, Equipe HRAA (Haute Résolution Angulaire en Astrophysique) au LESIA  -> Revoir en replay
  • Les lunes de Saturne aux micro-ondes au LATMOS et au LESIA. Lea Bonnefoy, LATMOS et au LESIA  -> Revoir en replay
  •  Recherche de neutrinos astrophysiques du GeV avec le télescope IceCube. Gwenhael Dewasseige, APC, Astro HE, neutrino -> Revoir en replay
  • Comment se forment et évoluent les aérosols organiques de Titan ? Audrey Chatain, du LATMOS.  -> Revoir en replay
  • Description unifiée des états de types agrégats et liquides quantiques dans le noyau atomique dans le cadre de méthodes fonctionnelles relativistes de la densité   R Lasseri, Institut de Physique Nucléaire d'Orsay -> Revoir en replay 
  • Explorer l'univers primordial, Inflation et ondes gravitationnelles primordiales avec QUBIC (QU Bolometric Interferometer for Cosmology)  Louise Mousset, AstroParticule et Cosmologie (APC) -> Revoir en replay
  • Conception d’ASICs mixtes durcis aux radiations pour observatoires spatiaux M. Sichen,  AstroParticule et Cosmologie (APC) 
  • Les étoiles nous racontent leurs histoires à travers le vide interstellaire, les avez-vous déjà entendues ? Lisa Bugnet, Laboratoire Dynamique des étoiles, des exoplanètes et de leur environnement du CEA Saclay .-> Revoir en replay
  • Champs magnétiques en astrophysqiue : leur diversité expliquée par l'effet dynamo  Melissa Menu,  LPP/LERMA -> Revoir en replay

Le concours 2017

  • Exploration par modélisation numérique du cycle de l'eau présent et passé de la planète Mars par Margaux Vlas LMd -> Revoir en replay
    Nuages de glace d'eau, glaciers ou encore tempêtes de neige...la planète Mars possède un cycle de l'eau complexe qui constitue un défi pour les modèles de simulation numérique actuels. L'objectif de ma thèse est de contribuer à l'amélioration de ces modèles.
  • Quand le vent solaire par Léa Griton LESIA - Observatoire de Paris/CNES -- > Revoir en replay 
    Un gaz bizarre conducteur d'électricité de la famille des plasmas qui s'échappe en permanence du Soleil - rencontre les planètes géantes dans une expérience numérique, la rotation très rapide de ces grosses dames (et surtout celle de leur bouclier magnétique) n'est pas du goût de l'ordinateur. Pourtant, les simulations numériques sont un outil primordial pour l'exploitation des missions spatiales qui partent vers les planètes du système solaire. Mon travail de thèse a consisté à adapter un code de simulation pour pourvoir faire la première simulation européenne de la magnetosphère d'Uranus, en passant par celles de Mercure et de Saturne.
  • Les amas de galaxies détectés par l'effet Sunyaev-Zel'dovich (SZ) par le satellite Planck" par Victor Bonjean Observatoire de Paris l'Institut d'Astrophysique Spatiale à Orsay.--> Revoir en replay
    Les amas de galaxies sont les plus grandes structures gravitationnellement liées dans l'Univers. Je présenterai une étude de ces structures combinant plusieurs observables, permettant ainsi de mieux comprendre le lien entre leurs différentes composantes, afin de pouvoir retracer l'évolution de notre Univers."
  • Poussières carbonées dans les disques protoplanétaires: persistance, évolution et signatures par Thomas Bouteraon IAS --> Revoir en replay 
    Mon sujet lie les deux infinis à travers l'étude des signatures spectrales associées aux hydrocarbures à l'échelle nanométrique présents dans des disques protoplanétaires ayant un rayon d'une centaine d'unités astronomiques.
  • Remonter l’histoire cosmique de la formation des galaxies avec ALMA par Maximilien Franco – Saclay cea --> Revoir en replay 

Le concours 2016

  •  Tests de l’isotropie de l’espace-temps, Hélène Pihan-Le Bars, Observatoire de Paris, du SYRTE"--> revoir en replay 
  •  Ondes gravitationnelles des binaires compactes de Tanguy Marchand, Institut d'Astrophysique de Paris (IAP), --> revoir en replay 
  • Étude des variations saisonnières dans l'atmosphère de Titan de Jan Vatant d'Ollone, Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD) à Jussieu -->  revoir en replay
  •  Détection des objets compacts binaires dans l’Univers grâce aux ondes gravitationnelles de Yann Bouffanais, Laboratoire AstroParticules et Cosmologie (APC) Paris 7
  •  Manipuler la lumière pour explorer l’univers  de Eleonora Capocasa, Laboratoire AstroParticules et Cosmologie (APC) Paris 7 "
  •  La formation d’étoiles dans les collisions de galaxies.de Jeremy Fensch, CEA-Saclay, University Paris VII "
  • Recherche de matière noire légère avec des CCD : DAMIC  de Rocha João, Laboratoire de physique nucléaire et des hautes énergies (Lpnhe)

revoir l'enregistrement video de toute la séance

Le concours 2015

  • - Intervention de Meriem El Yajouri Cartographie 3D de la Galaxie revoir en replay 
  • - Intervention de Martin Turbet Pourquoi y a-t-il des rivières sur Mars? revoir en replay
  • - Intervention de Sophie Musset Les électrons solaires en balade revoir en replay
  • - Intervention de Dargent Jérémy Prévoir la météo dans l’espace en comprenant la reconnexion magnétique revoir en replay
  • - Intervention de Florent Boulay revoir en replay
  • - Intervention de Léa Griton Simulations numériques en trois dimensions des magnétosphères planétaires du Système solaire revoir en replay

Interventions 2014

  • - Intervention de Vincent Reverdy - Propagation de la lumière dans un Univers structuré et nouvelles approches numériques en cosmologie  
  • - Intervention de Mélanie Chevance - Etude du milieu interstellaire dans les Nuages de Magellan
  • - Intervention de Raphaël Peralta - Astérosismologie ou les chants des étoiles 
  • - Intervention de   Fatoumata Kebe - Influences des incréments de vitesse impulsionnels sur les trajectoires de débris spatiaux
  • - Intervention de Tanguy  Bertrand - Préparation et analyse d’observations de l’atmosphère et des glaces de Pluton pour la mission New Horizons à l’aide de modèles numériques du climat
  • - Intervention de Olivier Iffrig - la formation des nuages moléculaires
  • - Intervention de Alvaro Lopez Solis - Recherche de la matière noire associée à la production d'un boson de Higgs

(revoir toute la séance en replay